LE SOIN EMOTIONNEL

Depuis tout petits, on nous apprend à prendre soin de notre corps. Un enfant de 6 ans sait que quand il tombe il faut nettoyer la blessure et mettre un pansement pour qu’elle ne s’infecte pas, ou bien qu’il est important de se laver les dents pour ne pas avoir de caries. Une personne sait que si elle a une infection le médecin lui donnera des antibiotiques. Mais que se passe-t-il avec le soin émotionnel, avec les blessures émotionnelles ? Avec les rhumes émotionnels ? Avons- nous réellement appris à prendre soin de nous-même ?

La santé émotionnelle est aussi importante que la santé physique et elles sont connectées entre elles. Une bonne santé émotionnelle implique l’harmonie entre ce que vous pensez, ce que vous sentez et ce que vous faites en relation avec l’environnement.

  • Avec respect : de respiere : regarder, voir la personne, telle qu’elle est, mettre la conscience sur son individualité unique.
  • Avec liberté : ce qui implique une connaissance de soi-même et de l’autre, respect, soin, responsabilité.
  • La connaissance est la compréhension.

Ce que vous pensez :

Prendre soin de soi-même c’est cesser de se juger, de se critiquer, de se comparer avec les autres, cesser de s’exiger d’être différents de ce qui nous sommes et rompre avec l’idée apprise que nous avons de nous-même. Celle-ci conditionne notre vie et nous mène à vivre en méconnaissant une partie importante et précieuses de qui nous sommes.

Prendre soin de soi c’est se connaître. Nous ne pouvons aimer ce que nous méconnaissons. Prendre conscience de cet oubli que nous avons fait de nous c’est nous retrouver pour la vie.

Prendre soin de soi c’est s’accepter avec ce qui nous plait le plus, avec ce qui nous plait le moins, avec toutes nos capacités et aussi avec toutes nos limitations.

Si nous voulons dépasser nos émotions destructives, le premier pas est la prise de conscience. Si je prends conscience de mon processus de penser il ne sera plus le même, si je prends conscience du moment présent, j’optimise le moment présent, je deviens le miroir de moi-même si je mets un miroir devant moi, je me vois auto-réfléchi. Avec cet acte s’ouvre la possibilité de ne pas être soi de reconnaître mes automatismes, ma personnalité, mais la conscience.

Dans cela, la discipline de prendre conscience du vécu dans un dans le présent est importante, savoir ce qui est en train de passer.

Accepter que l’objectif n’est pas la guérison.Le succès des soins être mis sur la guérison, mais plutôt à réussir que la personne soit capable d’intégrer sa douleur. Nous ne pouvons oublier que l’objectif ultime de l’attention à la personne que nous soignons c’est d’obtenir le plus haut niveau de qualité de vie ; c’est-à-dire, permettre que dans ses propres limitations la personne soit capable d’intégrer sa douleur et souffrance, pour rendre possible une certaine harmonie avec soi-même et l’environnement.

Ce que vous sentez :

Prendre soin à avoir avec l’écoute, le regard, être présent. Ce n’est pas le contrôle mais la compréhension ce qui donne l’harmonie de vivre.

Prendre soin de soi c’est s’écouter. Prêter attention et soigner nos besoins. Prendre soin de soi signifie avoir en compte nos besoins et nous respecter, nous accepter et nous aimer pour être seulement qui nous sommes.

Prendre soin de soi c’est être conscient des limitations que l’on a.

L’émotion ¿laissez-vous que l’émotion vous chevauche ou chevauchez-vous l’émotion ? Le mouvement de l’émotion se sent dans le corps. C’est pour cela qu’il est important écouter son corps.

Se permettre sentir et exprimer les émotions. Ne réprimez pas le sentiment, partagez le avec quelqu’un qui sache écouter, apprendre à exprimer les sentiments.

Nous n’avons pas une patiente illimitée, ni sommes bien sûr omnipuissants, ni omniscients. Reconnaître nos limitations, nos ombres, avoir en compte les possibilités et limitations réelles.

Prendre soin de soi c’est vivre au présent et conscients de nous-mêmes.

Ce que vous faites :

Quand nous apprenons à prendre soin de nous-même, nous cherchons notre bien-être et sommes capables de procurer du bien-être à d’autres personnes.

Prendre soin de soi c’est se rendre responsable de notre propre viesans mettre la responsabilité sur les autres.

Pour apprendre à vous soigner, observez comment vous ne vous soignez pas. Ou dit d’une autre façon, ne regardez pas comment vous vous soignez mais plutôt comment vous vous négligez et négligez les autres.