Quand on pense à commencer un processus de coaching ou de thérapie c’est parce que l’on veut changer quelque chose dans sa vie. C’est toujours bon de vouloir changer sauf lorsqu’il s’agit de trahir le propre être… c’est toujours bon de vouloir changer pour se retrouver avec la propre essence. Quand l’objectif ou la direction n’est pas celle-ci, il peut arriver ce qu’il arrive au petit sapin de l’histoire suivante.

« L’histoire raconte qu’un petit sapin voulait avoir des feuilles d’or, mais quand il y arrive les voleurs les volent. Ensuite le petit arbre pense que ce n’était pas une bonne idée et qu’il vaudrait mieux avoir des feuilles de cristal. Mais au moment où il réussit, une tempête les casse. Le petit arbre pense alors que cela n’était non plus une bonne idée et qu’il vaudrait mieux avoir les feuilles d’un érable, et en aucun cas, les siennes. Ainsi, il réussit à faire pousser des feuilles d’érable, mais une chèvre les mange jusqu’à ce qu’il décide qu’il vaut mieux continuer à être un sapin.

Dans ce cas, nous avons la glorification représentée par les feuilles d’or et de cristal, que l’arbre pense qu’il devrait posséder, parce que, en son opinion, elles sont meilleures. Il veut être différent de ce qu’il est vraiment, même si en réalité, il arrive que c’est un sapin et qu’il ne peut avoir que des feuilles de sapin. Même s’il n’y avait pas de voleurs, ni de tempêtes, ni de chèvres, un sapin avec des feuilles d’or ne serait plus un sapin car son Moi réel aurait été détruit dans le processus.

Dit avec nos propres mots, cela signifie que, si nous commençons à nous idéaliser, si nous nous considérons excellents, divins, plus importants de ce qui nous sommes, si nous voulons être quelque chose que nous ne sommes pas, nous sommes en train de perdre – sans savoir – notre propre Moi. Depuis la perspective que nous donne cette vision du processus neurotique, l’objectif de la thérapie consiste à aider la personne à découvrir son Moi réel, à redécouvrir ses propres sentiments, désirs et croyances réelles et, en définitive, l’aider à prendre ses propres décisions, parce que seulement en se trouvant à soi-même elle aura l’opportunité de croître et se développer. »

Le procès thérapeutique, essais et conférences. Karen Horney, Ed. La Llave (2ª edición) p.269

Voulez-vous un changement qui vous mène à découvrir votre vrai moi ? Contactez-moi.