A propos de L’Art et la Science

Aujourd’hui, je voudrais partager quelques lignes qui m’ont interpellé lors de ma recherche sur la créativité. Elles sont tirées du livre Proust était un neuroscientifique (Ces artistes qui ont devancé les hommes de science) de Jonah Lehrer

La science a besoin de l’art pour exprimer la dimension du mystère, mais l’art a besoin de la science pour que tout ne demeure pas mystère.

L’expression artistique comprend la conscience depuis l’intérieur. Notre vérité doit commencer avec nous-mêmes, avec notre manière de sentir la réalité. Les créations sont des actes d’exploration, des essais pour aborder les mystères que l’on ne peut comprendre.La réalité est très dure et l’art est notre moyen d’évasion.

Les écrivains écrivent des fictions qui racontent la réalité, en écrivant ils se permettent de se voir à eux-même dans les formes et l’élaboration de leur oeuvre.

Même si cela peut paraître ironique, l’unique réalité que la science ne peut réduire est précisément l’unique réalité que nous connaîtrons toujours. C’est pour cela que nous avons besoin de l’art.

En exprimant notre expérience réelle, l’artiste nous rappelle que la science est incomplète, qu’aucune carte de la matière n’expliquera jamais l’immatérialité de notre conscience.

Nous sommes faits d’art et de science.

Nous sommes la matière de laquelle sont fait les rêves mais nous sommes aussi simple matière. Maintenant nous savons suffisamment de choses sur le cerveau pour pouvoir affirmer que son mystère perdurera toujours. Comme cela arrive avec une oeuvre d’art, nous aussi nous dépassons nos matériaux. La science a besoin de l’art pour encadrer le mystère, mais l’art a besoin de la science pour que tout ne soit pas mystère. Aucune des deux vérités est la solution, car notre réalité est plurielle.

Toute description du cerveau exige des deux cultures : l’art et la science.

Les méthodes réductionnistes de la science doivent aller de pair avec une recherche artistique de notre expérience. La science vue depuis l’optique de l’art et l’art interprété à la lumière de la science. L’esprit devient un tout.